Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ah le vent !!!

Depuis "la" tempête de Fin 1999, le vent ne s'accorde plus avec moi. J'ai beau essayer par tous les moyens de ne pas m'en faire, dès que cela souffle à plus de cinquante je me réfugie, aussi bien mentalement que physiquement. Par là j'entends que je me mets là où possiblement je ne vais pas entendre de sifflements, de secousses, de craquements... etc..., je me persuade dans ma tête que ce ne sera rien, que cela ne peut pas nous gâcher la vie, que la maison tiendra... Oui, c'est une phobie ? je ne sais pas pour quelle raison, car lors de la grosse tempête, à part quelques tuiles tombées pas de dégâts, mais chez certains voisins oui. Depuis la maison a pris 20 ans de plus, moi aussi d'ailleurs et cette peur, cette inquiétude dès lors que je consulte la météo, cette impression de danger, je me pose la question de quoi cela vient-t'il ? Et alors quand les rafales arrivent, cette espèce d'envie de fuir, de me retrouver au calme, à l'abri, pourquoi ? En attendant après les grosses rafales de la nuit passée, il y en d'autres de prévues cette nuit et surtout demain, pendant quelques heures...

Voilà, les élucubrations d'un mec qui vieillit et cherche des nouvelles façons de promener ses pensées... une certaine façon de méditer n'est-ce pas ?!

On en reparlera demain ou après, si...

 

Commentaires

  • oui, c'était fort, 90/100 sur le quartier... mais loin des images et reportages sur le nord et l'Allemagne, la Hollande et la Belgique,

Écrire un commentaire

Optionnel