Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

foi

  • Les chemins de Compostelle...

    Le printemps est revenu, presque... mais la semaine écoulée, nous avons passé un peu de temps en dehors de notre Alsace et bien des lieux visités surtout pendant le dernier weekend m'ont fait penser à ce vieux projet de rêve (et non rêve de projet) que j'alimente en idées, en voeux depuis pas mal d'années... Je veux juste espérer qu'un jour, du moins en partie cela se fera !

    Je sais que bon nombre d'entre vous qui venez ici m'en ont parlé, y ont même fait allusion dans leurs écrits... ce qui en fait m'encourage à continuer d'espérer !

    Nous le ferons un jour... à partir d'où ? nous verrons, mais la carte est non seulement dans ma tête mais bien existante, la documentation se rassemble et le départ sera pour très peu de temps aprè ma "prise de retraite" !!!

    Je sais , je peux continuer à rêver direz-vous... mais je vous promets de ne pas fermer ce blog avant d'en avoir narré les évènements !

    un engagement hein ?!

     

    Compostelle.jpg

    Bonne fin de semaine à vous toutes et tous !

    Doume

  • ce jour : dimanche LAETARE : Réjouis-toi !!!

     

    Folklore et Traditions

    Exemple : Fosses la Ville (en Belgique) est également réputée pour son très riche folkore. Il n’existe pas un quartier, un hameau, un village, qui n’aie sa légende, ses groupes folkloriques, ses compagnies... Fosses est la cité des Chinels, qui paradent tous les ans à la fête de la Laetare (fête de la mi-carême), accompagnés d’autres groupes folkloriques de la localité.

    Sans titre 1.jpg

     Réjouis-toi... telle est la traduction du terme latin « Laetare ».

    (Il est utilisé pour dénommer les carnavals qui se passent en Wallonie à la Mi-Carême, trois semaines avant la fête de Pâques.)

    Il n’en demeure pas moins que l’origine de cette fête, aujourd’hui populaire par excellence, a de quoi surprendre.

    Dans la liturgie religieuse, le Laetare est le nom donné au 4ème dimanche du temps de Carême. Cette célébration particulière débute par l’exhortation « Laetare Jerusalem » et constitue, aux yeux des fidèles, la mi-parcours d’une période de pénitence autrefois rigoureuse et respectée à la lettre....

    Alors en ce jour d'élections : Réjouissons-nous quoiqu'il en soit !!!

  • pour en parler...

    Le débat s'étant un peu calmé, je crois qu'il est utile de "montrer" de quoi il parlait... Il a été beaucoup question de Burqa, mais.... il y a le reste...

    voiles.jpg
    (merci à : Le Point)
    ***
    Pour donner mon opinion, qui n'est qu'une constatation, je pense que 40 ans en arrière (et même encore aujourd'hui) le dimanche nous avons vu beaucoup de femmes voilées se promener , des femmes "bien de chez nous et catholiques", il est des femmes aussi qui librement ont "pris le voile" et je les ai vues et côtoyées tous les jours, même comme enseignantes, quand des danseuses "voilées" font s'équarquiller les yeux de bon nombre de mâles... où est la différence ? Moi je crois que tant que la "liberté" est laissée à celles qui se voilent, par us, ou par conviction, tant que leur liberté est garantie et certaine et qu'elles ne le font pas sous la menace, le monde et la France peuvent vivre en "tolérance".
    Maintenant je ne crois pas que nous puissions un jour exclure le fanatisme religieux de quelque religion qu'ils'agisse... l'intégrisme et le "repli sur soi" n'étant pas communicatifs....?!
    Pour finir, méfions nous, nous ne voyons pas tout ce qui se "cache" autour de nous, de nos enfants et de notre avenir, l'écran 20 ou 22" comme celui où vous êtes en train de me lire, est lui aussi une "sorte de voile" et peut-être même le plus insidieux ! A méditer : dirait un de mes pot's fana du bandana ...
    Bon lundi à toutes et tous qui passez ...
    ;-D
  • en famille...?

    Même là on pourrait sentir des divergences... j'ai beaucoup aimé cette photo après l'avoir regardée avec le coeur aussi ...!

    J'y vois une image d'unité et de désunion, un partage et une déchirure, une entente et une discussion, une fraternité et un combat... cela me fait penser à ce qui se passe en ce moment... pas vous ? et pourtant nous pourrions vivre dans l'unité, le partage et l'amour...

    et voilà le Doume qui "oecuménise" maintenant ;-)

    famille.jpg
    Par ailleurs,...  j'ai relu un texte paru dans "La Vie" et c'est une jeune femme qui parle :
    Camille de Villeneuve.... ((auteure de : Les Insomniaques))
    et celui là (ce texte) aussi m'a reparlé sous une autre vue... de l'esprit...!
    jesus poli.jpg
    Veuillez cliquer pour agrandir svp... merci
    et : Bon dimanche à vous !
  • Nono si tu passes ?!

     ..... à écouter sans modération......

     ..... et aujourd'hui je savoure ça ......

    ... bonne journée...

  • Pentecôte !

    1881175652.jpgSalut !!!

    Oui c'est bien moi, le Doume qu'on trouve ci et là sur la blogosphère... je suis présent de nouveau...

    Merci à ceux, amis et inconnus, qui sont passés depuis ma "mise au vert". C'est sympa et d'une façon certaine : motivant.

    Bien sûr Rosa, je n'oublie pas Pentecôte en tant que "chrétien" et heureux de l'être. Merci Romain, pour ma part, je te connaissais déjà via un certain "Nicolas"... mais cela fait chaud au coeur de te savoir dans l'"ensemble". Pour ce qui est de Pentecôte, je ne peux qu'inciter nos "lecteurs" à aller sur ton site et lire ton bon billet à ce propos.(click sur "Lyonnitudes..." ci-contre à gauche dans les commentaires !!) Je ne m'étalerais donc pas plus sur le sujet, sauf que, il y a une chose qui doit être mise en avant à propos de cette fête laïco-judéo-chrétienne, laïque pour ce fameux lundi si médiatique et politique les dernières années... judaïque pour les raisons que tu fais bien d'évoquer et chrétienne parce-que ce que l'on oublie volontiers c'est ces mots de Christ qui sont pleins de sens pour tout chrétien et qui sont la base de notre espérance et nous donnent la force aussi d'accepter les avis différents, par le seul discernement qui nous est accordé, du moins voilà ma conviction et ma foi...! - et voilà ce texte :

    "Maintenant, je vais auprès de celui qui m'a envoyé, et aucun de vous ne me demande où je vais ?  Mais, à cause de ce que je vous ai dit, la tristesse vous a envahis. Pourtant, c'est la vérité que je vais vous dire : il vaut mieux pour vous que je m'en aille. En effet, si je ne m'en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous. Mais si je m'en vais, alors je vous l'enverrai. Et quand il sera venu, il prouvera au monde qu'il s'égare au sujet du péché, de ce qui est juste et du jugement de Dieu : au sujet du péché, parce qu'il ne croit pas en moi ; au sujet de ce qui est juste, parce que je m'en vais auprès du Père et que vous ne me verrez plus et au sujet du jugement de Dieu, parce que le dominateur de ce monde est d'ores et déjà condamné. J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais elles sont encore trop lourdes à porter pour vous. Quand l'Esprit de vérité sera venu, il vous conduira dans la vérité tout entière, car il ne parlera pas de lui-même, mais tout ce qu'il aura entendu, il le dira, et il vous annoncera les choses à venir. Il manifestera ma gloire, car il puisera dans ce qui est à moi et vous l'annoncera. Tout ce que le Père possède m'appartient à moi aussi ; voilà pourquoi je vous dis qu'il puisera dans ce qui est à moi et vous l'annoncera. Dans peu de temps vous ne me verrez plus ; puis encore un peu de temps, et vous me reverrez !"

    N'est ce pas là un "fondement" qui est à noter et qui n'est pas forcément critiquable, ni à sa lecture ni à l'interprétation laissée libre à chacun...

    Je ne porte pas d'étiquette "religieuse" (genre : catho, protestant, pentecôtiste, baptiste, anglican, ...iste de tout bord...;-) ), comme je l'ai déjà précisé, je vais à l'église (lieu de culte, de rencontre, de communauté, pour ceux qui ne sauraient pas), je me joins à la communauté chrétienne quand je le peux. Je crois vraiment que lors de ma "conversion" datant d'il y a plus de 15 ans, les "fondements" de mon appartenance chrétienne, se sont clarifiés et se sont, en quelque sorte révélés hors de ce "fatras" d'enseignements humains, "religieux" justement, pour m'apparaître évidents et à retenir ! Je ne vous en souhaite pas moins !

    Voilà, pour quelqu'un qui ne voulait pas s'étaler... cela sera suffisant pour aujourd'hui... Dieu vous aime, moi aussi !

  • C'était hier...

    --- Accident mortel : Hier peu avant 17 h, à Diemeringen, une adolescente a été heurtée par un bus de ramassage scolaire….. ---

    Avec quelques mots d’explication qui s’en suivent : et voilà ! C’est dit et communiqué !

    Mais pour ses parents, son frère, ses grands-parents, ses proches, ses amies, ses copains et copines, pour tous ceux qui la connaissaient, ça ne peut s’arrêter comme ça, c’est inacceptable ! Pourquoi faut-il que la vie soit aussi injuste , pourquoi une adolescente qui était joyeuse, riante, qui adorait la vie, qui ne demandait qu’à avancer et savourer la vie devant elle, pourquoi justement elle doit s’en aller, ne plus être là, absente pour tous ?

    Laetitia, c’est son prénom, je la croisais régulièrement dans le quartier, sa maison est celle du haut de la rue, 200 mètres à peine… elle chantait le plus souvent, elle resplendissait de jeunesse, d’insouciance, de tendresse, de bonheur, son regard exprimait une joie non contenue, elle la communiquait sans parler… Oui elle va manquer…

    Une fois de plus : où est-il ce Dieu qui sauve, qui veut notre bonheur, qui nous a fait cadeau de nos enfants, pour un certain temps… comment permet-il ça ?  Je veux (me/nous donnera-t-il la volonté ?) avoir assez de foi encore pour « admettre » et « garder l’espérance »… Mais pourquoi ? incompréhensible, injuste, terrible, les mots ne décriront pas ce que ses parents, son frère et tous ceux qui l’ont côtoyée ressentiront, elle restera irremplaçable, à jamais, une vie « enlevée », une famille « privée » du bonheur de l’unité, du partage, et, pour toujours, amputée.

    Chère famille, votre chagrin, votre tristesse,  mon épouse, moi, nos enfants, nous voulons nous y associer et  rester là pour vous et vous assurer de notre soutien.

  • Samedi Saint... l'histoire des trois croix...

    288524764.jpgOui je sais ... j'avais dit : à dimanche mais hier pendant le culte j'ai repensé à ca :..."LUC 23 - 35 à 43"

    35 La foule se tenait tout autour et regardait. Quant aux chefs du peuple, ils ricanaient en disant:
       ---Lui qui a sauvé les autres, qu'il se sauve donc lui-même, s'il est le *Messie, l'Elu de Dieu!
     36 Les soldats aussi se moquaient de lui. Ils s'approchaient et lui présentaient du vinaigre 

     37 en lui disant:
       ---Si tu es le roi des *Juifs, sauve-toi toi-même!
     

     38 Au-dessus de sa tête, il y avait un écriteau portant ces mots: «Celui-ci est le roi des Juifs». 

     39 L'un des deux criminels attaché à une croix l'insultait en disant:
       ---N'es-tu pas le Messie? Alors sauve-toi toi-même, et nous avec!

    40 Mais l'autre lui fit des reproches en disant:
       ---Tu n'as donc aucun respect de Dieu, toi, et pourtant tu subis la même peine?

    41 Pour nous, ce n'est que justice: nous payons pour ce que nous avons fait; mais celui-là n'a rien fait de mal.

    42 Puis il ajouta:
       ---Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras régner.

    43 Et Jésus lui répondit:
       ---Vraiment, je te l'assure: aujourd'hui même, tu seras avec moi dans le paradis.

    C'est d'abord l'histoire d'un panneau qui disait la vérité confirmée par Pilate : le Roi des juifs.... C'est cette affirmation qui a valu la condamnation à mort de Jésus. La défiance du système en place, l'affront à l'empereur. Puis c'est le fait que ce jour là, deux autres "criminels" étaient crucifiés, ce qui veut dire que le Roi des Juifs était donc mis au même rang. Puis il y a cet épisode de moqueries auquel fait suite l'entretien à trois sur la croix, un vrai scénario de court métrage... Mais ce qui me frappe c'est qu'il n'y a qu'un seul personnage qui semble, comprendre ce qui se passe et c'est un malfaiteur qui est appelé le bon "larron" aussi. Il est en rogne parce-que jésus n'est pas respecté comme il le faudrait, il comprend que Jésus est "plus" que ce que dit le panneau et veut le dire à ce dernier. Puis il lui dit ce qui est sa compréhennsion de Jésus Roi, il sait que celui-ci reviendra et qu'il règnera ! WOW, comme je le dis si souvent : voilà un mec qui sait dire les choses et n'a pas peur d'affirmer sa foi en ce qui arrivera. Et Jésus : lui, il sait, il voit, il connait, et il reviendra et c'est pour cela qu'il pardonne. Nous aussi nous devrions faire ainsi. Bien sûr comme humains nous avons un mal énorme à faire ce genre de choses, mais cela fait tellement de bien de le faire. Ceux qui me lisent savent que j'ai déjà souvent dû faire appel à ma compréhension vis à vis de cette "foi" en Jésus, en Dieu et que très souvent j'ai réussi à "pardonner". Voilà pourquoi, comme le soulignait "Rosa" dans son dernier commentaire, j'ose parler de cette foi, j'ose mettre des considérations "spirituelles" dans mes notes et finalement être UN dans ce que je vis et ce que je dis...

    A demain, c'est promis !!!!!

  • Merci....

    df45bd76781b5723aacbdffc48893d29.jpgAprès m'être détaché quelques jours de "mon" blog, je reviens et cela parce-que je dois remercier Jim et Val, Thierry et Astrid, Martine et Jean Marc, Gilbert et Colette, Eliane et Ernest, .... et tant d'autres qui un jour m'ont promis de prier pour nous et notre famille, par écrit, internet ou oralement... Il ne faut pas que j'oublie Mario, qui, malgré le fait qu'il ne "montre" pas mais qu'il "pense", n'a pas oublié de commenter, pour moi : prier, pour que ce qui ne pouvait pas ne pas arriver se produise !

    Le jour de Noël, la réponse était à table avec nous, notre fils, sa compagne et ses deux enfants ont "fêté" Noël avec nous : j'en remercie notre Dieu qui est à l'écoute, je remercie particulièrement mon épouse et la compagne de mon fils qui elle, avait peut-être le plus à me pardonner, pour les nombreuses après midis de "partages" qui ont permis cette rencontre. C'est un combat tous les jours et je vais, nous allons continuer à nous battre. Courage n'est plus le mot, mais foi et je crois et continuerais de croire que tout ce qui arrive est pré-programmé et que Dieu sait où nous allons bien avant que nous en voyions la moindre trace. Il connait le chemin et une fois de plus il est revenu pour nous en communiquer un morceau, il y a quelques jours...

    Merci, merci, merci à tous pour vos encouragements, vos signes de soutien et votre compréhension, Dieu vous aime, moi aussi !!!

     

  • Il faut le dire !

    Dans un journal régional, récemment je lisais que les jeunes veulent de plus en plus "dire" leur foi en l'affichant. Le journal "La Vie", auquel je suis abonné, en a parlé aussi et la photo ci-contre en témoigne. Je vous parlai8bef65562ee3ae8a7bfb73e996503030.jpgs hier soir de la "chrétienté" aus USA, je sais ce qui nous vient de là-bas comme "diversités" et "croyances", mais c'est une nation jeune et très réceptive. Alors je pense que voilà un bon moyen de laisser libres les gens de croire et de le dire. Bien sûr je respecte qui que ce soit qui ne croit pas et affiche toutes sortes de signes divers et variés (j'ai même vu des têtes de morts sur le col d'une chemise de marque... cela ne m'a pas outré, j'ai ri de tout coeur ). Je crois qu'il est vraiment temps de faire fi de tous les à-priori existants et laisser les personnes autour de nous libres de s'afficher. Nous laissons Madonna simuler des fellations en portant une croix à son cou,et "prier" avant d'entrer en scène quelques minutes plus tard, toutes les chanteuses "affro"ou non, portent des croix et des pendentifs "axés"et démonstratifs, mais peu importe, ceux qui croient ne s'y reconnaissent pas, mais ceux qui montrent la croix, sans y croire, ne se rendent pas compte que d'autres à leur tour peuvent en tirer la conclusion que c'est bon de montrer que l'on croit. Alors laissons le monde être monde et la foi renverser les montagnes pour finir par se propager de plus en plus. Dans "La Vie" il était question de Thaizé et des 1000 jeunes de 25 à 35 ans qui s'y sont retrouvés : Amen alors. La cathédrale dont je parlais hier soir reçoit des milliers de "fidèles" et "curieux" toutes les semaines et je trouve cela formidablement remarquable et encourageant.

    Si vous n'êtes pas, ou si vous êtes en accord dites-le, pas à moi forcément, mais autour de vous ! MERCI

    nb : merci à "La Vie" pour l'image....

  • le rideau se déchira....

    Oui, c'est aujourd'hui un de ces jours qui pour certains a valeur de congé, en Alsace-Moselle par exemple, en Allemagne et à beaucoup d'endroits dans le monde. Je me souviens, dans ma jeunesse, il y a un moment... le vendredi saint vers 3 heures de l'après - midi, même l'usine du village cessait ses activités et on "respectait" l'heure du décès de celui qui pour beaucoup est un Sauveur, quelqu'un dont on a au moins entendu le nom une fois dans sa vie : Jésus. Oui quoiqu'il en soit c'est pour un grand nombre une figure de l'histoire, dans des tas de "religions" il est cité et nous, moi qui y crois et pense que son histoire est une grande réalité, nous n'osons presque plus en parler non plus. Je disais donc que ce vendredi là, dans mon village, où était l'usine, les gens montaient sur la coline et allaient vivre le "chemin de croix" de Jésus, et c'était solennel, vécu au plus profond ! Ce soir sur une chaine cablée allemande passe le film de cette passion, de Mel Gibson, et comme en France lors de sa présentation il y a une polémique extraordinaire qui est en route. Des sondages dans tous les magazines télé etc... et vous savez quoi, les différentes couches d'âge qui disent que pour elles cette histoire est véritable et qu'il faut en parler et que le film n'est pas anti-quoi que ce soit... ce ne sont pas ceux qui vont à léglise, encore, mais aussi ceux qui sont jeunes entre 25 et 35 ans, ceux qui font les "croyants de demain", je veux leur dire merci et leur souhaiter du courage pour continuer à garder cette foi en ce Jésus, et de le dire, le crier même ! Ce matin à la télé allemande il y avait la retransmission d'un culte protestant comme tous les dimanches et jours de fête, et lors de ce culte une certitude m'est apparue, il ya de la vérité dans ce vécu dont on parle, je suis allé moi-même au culte à 10h45 ce matin et j'en reviens toujours et encore rempli de cette foi qui me permet tous les jours de porter ma vie et de la diriger vers l'avant. Oui mon fils se drogue, oui des tas de gens se suicident, oui des hommes et des femmes meurent du cancer, du Sida et de bien d'autres maux encore, mais ne devons-nous pas avoir un "refuge", une "île" sur laquelle nous reposer, nous asseoir et dire merci pour tous ceux qui ne meurent pas, qui sont heureux de vivre,qui croient ou non, qui vivent tout simplemet libres de faire et de penser. Pour moi, la liberté m'est donnée, je ne l'ai pas gagnée, si toutefois vous n'êtes pas de mon avis, je continuerai à vous aimer, quelles que soient les circonstances.... Bon Vendredi Saint !!!