Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Messie ..... GFH


Georges Frédéric Haendel est né en 1685 en Allemagne. Très tôt, il se montre extrêmement doué pour la musique. Rapidement, il connaît le succès, parcourt l’Europe et s’établit enfin à Londres.

Son œuvre la plus connue est “Le Messie”. Pendant 40 ans, il avait écrit une musique majestueuse pour des rois, des reines, les grands en Angleterre. Mais on s’est peu à peu détourné de lui et il a rencontré l’échec, la maladie.

Découragé, Haendel s’adresse à son ami Charles Jennens, qui lui envoie une suite de versets bibliques à mettre en musique. Il les accompagne d’une lettre disant : “Le Seigneur nous en a donné l’ordre”. Mais Haendel refuse d’abord d’y travailler… Malgré tout, il lit quelques versets, et il est saisi par leur message. Il se serait exclamé : “Oui, je sais que mon Rédempteur est vivant ! Joie ! Joie ! Alléluia !” Il s’enferme alors dans sa chambre le 22 août pour n’en sortir, épuisé, que le 14 septembre : “Le Messie”, son œuvre magistrale, est composé en 24 jours !

La recette du premier concert du “Messie” est réservée aux prisonniers et aux malades. Haendel dirige alors plus de 30 fois ses concerts au profit de l’Hôpital des enfants trouvés.

Il avait souvent exprimé le désir de mourir le jour où la chrétienté rappelle particulièrement les souffrances de son Rédempteur. Ce vœu a été exaucé : il est mort le samedi de Pâques 1759, jour anniversaire de la première représentation du “Messie”. Ses dernières paroles ont été : “Seigneur Jésus, reçois mon esprit !”

Bonne fin de semaine...!

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel