Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mes pensées profondes... - Page 3

  • pensées d'automne...

    cep sarment.jpg

    Un peu avant d'avoir quarante ans, les "faits de la (ma) vie" ont fait que je me tournais à nouveau vers ce que grandement on appelle la spiritualité.

    A cette époque là, je dois dire que beaucoup d'actualités et d'éléments dans mon entourrage direct ont eu comme suite que je me suis pris le temps, de re-visiter cette "sphère" qui n'était jamais sortie de ma vie, ou peut-être jamais entrée , Qui sait ?

    En tous cas, dimanche dernier, pendant notre promenade, en prenant ce cliché, m'est revenue à l'esprit  l'explication de texte que m'avait faite un ami pasteur, de ce passage biblique "du cep et des sarments"... cela m'a vraiment marqué et je veux, encore aujourd'hui, le remercier car jusqu'alors, bien qu'entendu, je n'avais pas écouté... quant à "comprendre"... ça je le tente encore journellement... mais une "petite voix" me dit que je dois partager ce texte avec vous - alors voilà c'est fait !!

    Jean 15

    La vigne et les sarments

    "Je suis le vrai plant de vigne et mon Père est le vigneron. Tous les sarments, en moi, qui ne portent pas de fruit, il les coupe, et tous ceux qui en portent, il les taille afin qu'ils produisent un fruit encore plus abondant. Vous aussi, vous avez déjà été purifiés grâce à l'enseignement que je vous ai donné. Demeurez en moi, et moi je demeurerai en vous. Un sarment ne saurait porter du fruit tout seul, sans demeurer attaché au cep. Il en est de même pour vous: si vous ne demeurez pas en moi, vous ne pouvez porter aucun fruit. Je suis le cep de la vigne, vous en êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, portera du fruit en abondance, car sans moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, on le jette hors du vignoble, comme les sarments coupés: ils se dessèchent, puis on les ramasse, on y met le feu et ils brûlent.  Mais si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, vous l'obtiendrez. Si vous produisez du fruit en abondance et que vous prouvez ainsi que vous êtes vraiment mes disciples, la gloire de mon Père apparaîtra aux yeux de tous. Comme le Père m'a toujours aimé, moi aussi je vous ai aimés; maintenez-vous donc dans mon amour. Si vous obéissez à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, tout comme moi-même j'ai obéi aux commandements de mon Père et je demeure dans son amour. Tout cela, je vous le dis pour que la joie qui est la mienne vous remplisse vous aussi, et qu'ainsi votre joie soit complète. Voici quel est mon commandement: aimez-vous les uns les autres comme moi-même je vous ai aimés. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce qu'un serviteur n'est pas mis au courant des affaires de son maître. Je vous appelle mes amis, parce que je vous ai fait part de tout ce que j'ai appris de mon Père. Ce n'est pas vous qui m'avez choisi. Non, c'est moi qui vous ai choisis; je vous ai donné mission d'aller, de porter du fruit, du fruit qui soit durable. Alors le Père vous accordera tout ce que vous lui demanderez en mon nom. Voici donc ce que je vous commande: aimez-vous les uns les autres..."

    Pourquoi partager cela ? car à ce jour, beaucoup de textes de ce type jalonnent et jalonneront ma vie de tous les jours, et, pour me rappeler à moi aussi que ces "références" doivent rester présentes dans mon esprit, car le monde qui m'entoure n'est pas forcément "compréhensible" voire même explicable sans qu'une ligne de références soit établie.. surtout n'entendez pas que vous devez faire comme moi, non, j'explique un sentiment, une "foi" et c'est tout ! Respect de la liberté de penser et de croire...

    ;-Doume

  • ... bienveillance...

    village.jpg

     

    “Faites preuve de bienveillance et de respect envers tous...”  (Tite 3.2)

    Dans la série des « mots » et « phrases » à retenir il y a souvent des rappels utiles et parlants… En ces périodes actuelles tant de sujets sont préoccupants et font parler. Pour ce qui me concerne, je crois qu’il est utile de prendre du recul, de prendre un « time-out » comme on dit ailleurs et aussi dans le domaine sportif…

    C’est certainement le moment de regarder de plus loin, au travers de vérités vérifiées ou encore de principes établis, de ne pas tirer de conclusions hatives de l’état actuel, et pas non plus de « tirer des plans sur la comète » ou de déduire d’avance des effets et des faits qui n’arriveront que (et qu'éventuellement) dans un certain temps…

    Les temps changent très vite disais-je ce matin lors d'une réunion de travail (càd : une réunion non - gréviste ) et je crois que méditer par rapport, en rapport avec ces conclusions ou effets imaginés ou virtuels, ces prédictions oserai-je dire… serait de bon aloi !

    Alors, il est bon de laisser le temps au temps et de faire en sorte pour ne pas perturber, forcer ou user de déviations, pour que ceux qui ont promis… puissent aller là où ils doivent aller ( ou seront menés à aller)… qui sait ?

    “…pacifique, conciliant, raisonnable, plein de compassion et de bons fruits, sans parti pris et sans hypocrisie …” (Jacques 3.17)

    Aïe !! est-ce bien là la description de notre attitude journalière ?

    J’en doute… mais ne donne pas de leçon non plus… je vous invite à prendre ces phrases, ces mots « en bouche » comme on ferait avec un bon vin (de la vallée de la Riojia) et de les laisser fondre pour ré-utilisation ultérieurement… (méditer-ruminer… !)

    Bonne journée !

  • C'est l'histoire d'un mec....!!

    Un homme descendit de Jérusalem à Jéricho, et tomba entre les

    mains des voleurs, qui aussi, l’ayant dépouillé et l’ayant couvert de blessures, s’en allèrent, le

    laissant à demi mort.

    Or, par aventure, un sacrificateur descendait par ce chemin-là, et, le voyant, passa outre de

    l’autre côté ;

     et pareillement aussi un lévite, étant arrivé en cet endroit-là, s’en vint, et, le voyant, passa outre

    de l’autre côté ;

    mais un Samaritain, allant son chemin, vint à lui, et, le voyant, fut ému de compassion,

    et s’approcha et banda ses plaies, y versant de l’huile et du vin ; et l’ayant mis sur sa propre bête,

    il le mena dans l’hôtellerie et eut soin de lui.

    Et le lendemain, s’en allant, il tira deux deniers

    et les donna à l’hôtelier, et lui dit : Prends soin

    de lui ; et ce que tu dépenseras de plus, moi, à mon retour, je te le rendrai.

    Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé entre les [mains des]

    voleurs ?

    Et il dit : C’est celui qui a usé de miséricorde envers lui. Et Jésus lui dit :

    Va, et toi fais de même.

    chemin.jpg

     A dans quelques jours...

    Bonne rentrée !!

  • Insolite et superbe....autrement et différent...

    Le titre de cette note ne dit pas ma pensée entière...

    en réalité...:

    caméléon.jpg

    Montrer cette photo de "caméléon" est une façon de montrer le "monde actuel", l'environnement journalier, en instantanné, en tous cas dans ce que j'en ressens, dans ce que j'en vois... et essayer de le résumer, ce n'est pas aisé... 

    Je pense ainsi, entre autres, aux jeunes qui nous entourrent, ils sont si ressemblants, par leur manière de se montrer, de s'habiller, de se comporter, je pense à mes collègues de travail (par exemple) qui sont si ressemblants (tee-shirts fournis) et qui ne cherchent qu'à se fondre dans la masse, pour peut-être ne pas "être remarqués" ?... à ces voitures que nous achetons, finalement en essayant de les "prendre" le moins voyantes possible, ce qui "grise" voire "noircit" forcément la vie de tous les jours...

    Je pense aussi et principalement à ces "bloggeurs" qui sont tous, vu de "passage" (en filigrane oserai-je dire ?), si ressemblants et pareils, alors que, si l'on s'y intéresse un peu plus en profondeur, sont si différents et représentatifs de l'unicité de chacun de ceux qui les rédigent et agrémentent ... les meublent... et ça c'est remarquable...

    Le jeu du caméléon est de ne pas se faire voir, de ne pas être repéré, de ne pas briller... mais le jeu, le but, la motivation de chacun d'entre nous, sur nos blog(ue)s n'est-ce pas de se (nous) faire remarquer, lire, encourager, apprécier, et en fait accepter de vivre dans un ensemble tellement divers et pourtant si "uniformisé"... par le look, la parure, la mise en forme ou encore la "couleur"...

    Changer de couleur, voilà ce que nous souhait(eri)ons je crois, nous "dépareiller "(Choubine au secours!) - Sur un autre de mes blogs, je montre la beauté (de la nature-de l'art-de l'artisanat...), encore un sujet de discussion...qui relève de l'"autrement"... du faire et du paraître...de l'être et du montrer...!

    .../...

  • Premier mai !!!

    Ce que je trouve admirable c'est que là, en l'occurence,

    le premier Mai ils ne font que se lever et ils nomment ça : un défilé !!!

    Vive le patronnat libre !!!

    Male YAB.jpg
    allez : au placard Doume...!!
    Bonne fin de semaine et...
    Fêtez bien !!! travailleurs de tous pays !!!
  • 25 ans

    "Près de la moitié de l'humanité a moins de 25 ans,

    soit la plus importante génération jamais connue...!"

    une pensee.jpg

    ... espérance de vie : 67 ans... en moyenne pour le monde entier...

    réflexion ?

    ;-)

  • quand j'aime je le dis....

    J'ai beaucoup aimé ce papier de la semaine de JC Guillebaud dans "La Vie"...

    Je vous le livre et j'espère que le journal ne m'en voudra pas étant donné que comme cela il gagnera peut-être des abonnés... sourires !!!... vu la qualité de mes visiteurs et amis...

    Bon lundi de Pâques à toutes et tous !!

    lavie guillebaud 2010.jpg
    souvenez vous mes amis, c'est bientôt l'Ascension !!!
    alors à vos plumes (ouh le vilain jeu de mots...!!)
    ;-D
    Définition du mot :
    laconisme : Nom masculin singulier
    fait de parler avec concision
  • Les chemins de Compostelle...

    Le printemps est revenu, presque... mais la semaine écoulée, nous avons passé un peu de temps en dehors de notre Alsace et bien des lieux visités surtout pendant le dernier weekend m'ont fait penser à ce vieux projet de rêve (et non rêve de projet) que j'alimente en idées, en voeux depuis pas mal d'années... Je veux juste espérer qu'un jour, du moins en partie cela se fera !

    Je sais que bon nombre d'entre vous qui venez ici m'en ont parlé, y ont même fait allusion dans leurs écrits... ce qui en fait m'encourage à continuer d'espérer !

    Nous le ferons un jour... à partir d'où ? nous verrons, mais la carte est non seulement dans ma tête mais bien existante, la documentation se rassemble et le départ sera pour très peu de temps aprè ma "prise de retraite" !!!

    Je sais , je peux continuer à rêver direz-vous... mais je vous promets de ne pas fermer ce blog avant d'en avoir narré les évènements !

    un engagement hein ?!

     

    Compostelle.jpg

    Bonne fin de semaine à vous toutes et tous !

    Doume

  • ce jour : dimanche LAETARE : Réjouis-toi !!!

     

    Folklore et Traditions

    Exemple : Fosses la Ville (en Belgique) est également réputée pour son très riche folkore. Il n’existe pas un quartier, un hameau, un village, qui n’aie sa légende, ses groupes folkloriques, ses compagnies... Fosses est la cité des Chinels, qui paradent tous les ans à la fête de la Laetare (fête de la mi-carême), accompagnés d’autres groupes folkloriques de la localité.

    Sans titre 1.jpg

     Réjouis-toi... telle est la traduction du terme latin « Laetare ».

    (Il est utilisé pour dénommer les carnavals qui se passent en Wallonie à la Mi-Carême, trois semaines avant la fête de Pâques.)

    Il n’en demeure pas moins que l’origine de cette fête, aujourd’hui populaire par excellence, a de quoi surprendre.

    Dans la liturgie religieuse, le Laetare est le nom donné au 4ème dimanche du temps de Carême. Cette célébration particulière débute par l’exhortation « Laetare Jerusalem » et constitue, aux yeux des fidèles, la mi-parcours d’une période de pénitence autrefois rigoureuse et respectée à la lettre....

    Alors en ce jour d'élections : Réjouissons-nous quoiqu'il en soit !!!

  • c'était quoi la question ?

    Afficher ses convictions !

    Je trouve que beaucoup de gens ont raison de dire ce qu'ils pensent et surtout je l'espère qu'ils le pensent bien en le disant !

    La vie engagée, militante, des valeurs vouées à l'oubli... en fait je pense que trop d'engagements tuent l'engagement... et que le choix finira par s'imposer de lui même ! Nous ne pourrons pas être de tous les combats et, juste "y faire allusion", comme beaucoup font, n'apportera rien au "schmilblick" et ne renforcera pas les caractères : alors moi je dis : "il faut combattre le bon combat" et surtout être sûr de le gagner.. et de ces combats là il n'y en a pas beaucoup !!!

    Vous souhaitant un bon dimanche, je vous embrasse !!

    ;-)

    tout nu pour le climat.jpg
  • en famille...?

    Même là on pourrait sentir des divergences... j'ai beaucoup aimé cette photo après l'avoir regardée avec le coeur aussi ...!

    J'y vois une image d'unité et de désunion, un partage et une déchirure, une entente et une discussion, une fraternité et un combat... cela me fait penser à ce qui se passe en ce moment... pas vous ? et pourtant nous pourrions vivre dans l'unité, le partage et l'amour...

    et voilà le Doume qui "oecuménise" maintenant ;-)

    famille.jpg
    Par ailleurs,...  j'ai relu un texte paru dans "La Vie" et c'est une jeune femme qui parle :
    Camille de Villeneuve.... ((auteure de : Les Insomniaques))
    et celui là (ce texte) aussi m'a reparlé sous une autre vue... de l'esprit...!
    jesus poli.jpg
    Veuillez cliquer pour agrandir svp... merci
    et : Bon dimanche à vous !
  • sorti du contexte...

    ...les gens riaient sans avoir besoin de rire, prenaient prétexte de la moindre des vérités indiscutables pour chercher dispute à leurs voisins, ne pensaient qu'à se battre et à se méfier, ou achalés (demandez à Choubine...), perdant leurs nerfs, éclataient en sanglots sans raison de pleurer...

    moyen age.jpg
    .../... Jean Vautrin .../...
  • Avent : quatrième !

    Et voilà, une fois de plus la période de "pensées profondes" se terminera dans l'espérance... dans l'espérance d'un quotidien plus paisible, d'un environnement plus éclairé, de relations plus chaleureuses, de rencontres plus éfficientes, de moments de partage plus libres et ouverts, de temps de don de soi, de transmission de bien, de savoir, de bonheur... une période qui n'aura pas trop été perturbée par :

    cadeaux.jpgla course journalière, le stress, l'oubli de rencontre, la marche en avant personnelle, le manque d'estime de soi même, l'égoïsme, la fierté, l'amour propre et toutes ces "qualités" dont nous sommes devenus dépendants.

    Nos enfants, même, on leur dit aujourd'hui que ce sont eux qui commandent au Père Noël et que celui-là n'a qu'à bien se tenir et apporter des joujous par milliers, n'oublions pas le partage et ça déjà à leur niveau, dans leur courte vie....

    pere noel.jpg En ce quatrième d'Avent je veux juste reparler de cette lumière qui doit être pour nous au bout de la route, qui doit éclairer nos journées, qui doit nous guider, nous accompagner, un signe de paix, d'amour, de tolérance, de rencontre et de soutien....

    Alors, je veux vous dire à toutes et tous, profitez de ces quelques jours qui nous séparent de Noël et repensez aux mots qui ne sont pas sans effets quand nous les entendons comme ci-dessus... et dans le silence de votre coeur, de notre coeur donnons nous le moyen (et pas que le moyen de notre pensée humaine ou humanisante) et laissons nous aller à penser : Et si tout cela devenait réalité ??!! lumiere.jpg

    UN JOYEUX NOEL A VOUS ET VOS PROCHES !!!

    Doume

     

    nota : les illustrations sont empruntées, je n'ai pas eu le temps et cela me permet de parler de la radio : CrossChannel qui est sensas !!

  • Tenir une promesse...

    Notre ami Yves, l'autre jour avait émis une pensée qui me travaille, quelques débats sporadiques et dans plusieurs endroits s'en sont suivis et par cette note j'essaye de "recentrer"... "Chercher un homme qui nous sauve...", était la ligne conductrice de la base de réflexion..!
    Il est vrai que je parle souvent de foi ici (et ailleurs...) et que finalement la réponse, ou encore la solution, ou peut-être la main tendue... nous pouvons la trouver aussi chez les autres. En ce temps de préparation de l'Avent, en allant vers Noël, je pense qu'il est bon de prendre conscience de ce que nous voulons être, exprimer ce que nous sommes et comment nous sommes reçus ou "ressentis"... et puis peut-être de prendre la mesure de l'infiniment petit que nous représentons et que, avec nos "moyens" (physiques, spirituels, matériels...) restreints, nous ne pourrons pas "changer" les choses, ni même les représenter autrement en mieux ou en moins bien. D'ailleurs : devons - nous aspirer à ça ou tout simplement nous laisser aller à la quiétude, en sachant que si ce que nous croyons (je pense ne pas être seul !) est vrai et s'applique, c'est-à-dire que nous sommes de toute façon du bon côté et que du fait de l'expression même de notre foi, en Dieu, le Christ (nous sommes des chrétiens, disons-nous), de nos affirmations, nous sommes "grâciés" !

    Quel bonheur donc de vivre selon ça, selon cette vérité qui ne peut nous être confisquée, ni que qui que ce soit d'entre nous, peut prendre en charge ... Non ??

    J'avais promis de publier un texte paru dans le journal : Le Messager" (hebdo protestant en Alsace...) et par avance je remercie la rédaction de me le permettre...(sourire).. donc voilà :

     

    texte.jpg
    (Clic sur le texte pour l'agrandir... svp... merci )
    ... je vous souhaite une bonne fin de semaine et un excellent troisième dimanche de l'Avent !!!
    ******
    ***
    LE DEBAT...!!

    Merci mon pot'
    Des fois je me dis que ceux qui ont la foi on plus de chance que moi !

    Pour ma part, je crois que les hommes ont totalement dénaturés la pensée de l'Homme et j'espère toujours qu'un homme Philosophe ou Messie, viendra sur terre pour apporter la Fraternité, la Liberté et l'Egalité de nous tous, pauvres humains.

    Pour moi ce n'est pas un rêve mais un espoir en l'humanité idéale.

    Mais ch'pô gagné !

    Ecrit par : Z'Yves | vendredi, 11 décembre 2009

    Merci Doume

    Reste l'espoir, j'essaie de le garder...

    Ecrit par : noelle | vendredi, 11 décembre 2009

    Je pensais que les juifs étaient dans cet état d'attente ?
    Non c'est vrai, en plus avec les fleurs d'Yves, c'est un espoir....Bel article du Messager !

    Ecrit par : AlsaCop | vendredi, 11 décembre 2009

    Merci Doume, je relis et je pleure

    Merci Doume, passe un bon samedi en famille.

    Ecrit par : Z'Yves | vendredi, 11 décembre 2009

    Je me méfie des "Sauveurs" dans le contexte matérialiste et sans Dieu de notre société : les "sauveurs" patentés se transforment en tyrans bien souvent... Un exemple : Aristide, le prêtre des pauvres en Haïti devenu un tyran qui s'en ai mis plein les poches après son élection.
    Le Christ a cette différence : il s'est "incarné" au sens où il a voulu devenir aussi faible que l'homme dans sa condition d'homme. Il en est mort.
    Il n'a pas été compris car les gens de son époque attendait un "sauveur" qui les délivre des Romains, un sauveur au sens où l'entend Yves. Ce serait la raison de la trahison de Judas qui était, semble-t-il, un militant politique qui luttait contre l'occupation romaine, sa trahison aurait été, selon certains exégètes, provoquée par la déception.

    Ecrit par : Rosa | samedi, 12 décembre 2009

    Rosa, pour moi Judas était un "homme" comme les autres donc faillible et il n'a eu que le temps de se repentir et mourrir... un peu comme ce que la foi nous dit, mais ce dont la grande majorité n'est pas convaincue, en ce qui concerne la foi en Christ (je suis chrétien)... quandt à la foi en l'homme j'ai un peu de mal avec tout ce qui se passe autour de nous..; et ça, ça ne date pas d'aujourd'hui.
    Mais comme certains qui me lisent devraient savoir, je puise tous les jours là où selon ma foi est la source et je m'en contente, maintenant je n'ai rien, strictement rien, contre la "différence" d'être ou de penser et surtout de "croire"...
    le meilleur lundi à vous toutes et tous !
    ;-D

    Ecrit par : doume | lundi, 14 décembre 2009

    Doume il ne peut y avoir Foi au Christ sans Foi en l'homme !

    Ecrit par : Rosa | jeudi, 17 décembre 2009

    Rosa : dissertation pour jeudi prochain, minimum 6 pages...
    Sujet : il ne peut y avoir Foi au Christ sans Foi en l'homme !

    Ecrit par : Z'Yves | jeudi, 17 décembre 2009

    Désolé, mais moi j'ai foi en l'homme, j'y crois !

    Ecrit par : AlsaCop | jeudi, 17 décembre 2009

    Y a pas à être désolé, si tu crois que c'est "ta" vérité... Alsa... et comme je dis souvent : chacun a le droit de croire qu'il peut être son propre dieu comme il a le droit de se sentir supérieur ou inférieur... mais ça ce n'est pas une question de foi, l'homme est fondamentalement bon et pur.. là aussi c'est une vérité, vu que pour moi il (elle) est crée(e) à l'image "parfaite" de Dieu... mais ce qu'il fait généralement de cet état de début est le plus souvent discutable, ceci c'est vrai avant tout pour moi même... bien sûr, car je me compte toujours encore parmi les hommes dont tu parles... n'est-ce pas ? je mitigerai simplement les mots "foi en l'homme"...
    ;-D

    Ecrit par : doume | jeudi, 17 décembre 2009

    @ Doume

    Je ne faisais que reprendre une suite du commentaire de Rosa, je ne cherche pas à faire appliquer "ma" vérité, je n'ai pas cette prétention.

    Simplement, tranquillement, poliment.... Je faisais un commentaire et je confirme que j'ai foi en l'homme, en l'humain....pas de lien direct avec Dieu ou dieu.
    L'on peut aimer l'autre sans rappeler ou comparer avec l'amour pour Dieu, je partage avec toi l'observation chez l'homme d'actes souvent discutables, mais in fine je crois, j'ai confiance en l'homme.

    Si toi tu as "un peu de mal", je ne sais pas me dédire.....Comment te l'expliquer, mais j'ai foi en ma femme et pourquoi pas en toi ? En l'autre ?

    J'ai encore de l'espoir sans vouloir asseoir une quelconque de mes vérités.

    Désolé ! lol

    Ecrit par : AlsaCop | jeudi, 17 décembre 2009

    Pour paraphraser notre ministre de l'intérieur je dirais :
    Un homme ça va c'est quand il y en a plusieurs que celà se complique...
    Pas trop le moral ce soir donc je préfère la dérision...

    Ecrit par : Z'Yves | jeudi, 17 décembre 2009

    Si d'autres avant nous n'avaient pas rêvé d'un monde meilleur, on serait toujours en esclavage...

    Ecrit par : noelle | vendredi, 18 décembre 2009

    Nono, ce que je dis n'a rien avoir avec l'esclavage ou la condition humaine, cela ne commente que la foi en l'homme ou l'humanisme...en "opposition" apparemment selon Alsa avec Dieu?) et "on" n'y changera rien, "nous" à la limite et encore, l'homme ne fait que déplacer l'esclavage, d'ailleurs "on" vient d'en voir un exemple avec les dizaines de milliers d'entre eux renvoyés dans leur pays par Dubaï et aussi par l'exemple de 30 000 jeunes soldats envoyés en Afghanistan par le prix Nobel de la paix, homme que NOUS avons, ON a tant adulé déjà même avant qu'il n'agisse, au nom de Dieu et de l'Amérique, éternelle ritournelle recommençante, ou aussi par les dizaines de milliers d'asservis qu'"on" met à la porte des entreprises par mois...(et ça je connais pour le vivre journellement), nous y sommes tous pour quelque chose et souvent pour en sauver quelques uns nous devons même faire et nous comporter comme "on" se comporte dans notre monde....
    Yves je comprends ton blues mais imagine juste un tout petit instant que tu doives en être à l'initiative ou encore d'avoir à le distiller... je te souhaite une bonne santé et de croire avec certainement une éventualité forte en ce qui te concerne et tes opinions émises, que finalement il y a peut être une voie complémentaire (Alsa c'est là aussi une expression que tu peux considérer...je ne demande pas d'approbation ni plus d'évaluation, juste une prise en considération, si tu vois ce que j'entends...) et ça, cette voie, je continuerai à le mettre prioritairement avant le ON (Nono ;-))qui décide et fait pour NOUS...avant MOI... avant LES AUTRES... avant LES HOMMES...sans pour autant les dénigrer ou les estimer sous leur vraie valeur, valeur qui ne vient que de ce que ON leur dit ou leur attribue...J'essaye d'être réaliste en face de ce qui arrive en ces jours et quand je parle de NOUS je ne dis pas MOI et vice-versa...je dis : nous !
    J'ai une grande part de responsabilité dans tout ce qui se passe, ne serait-ce que parce-que j'exprime ma voix régulièrement pour charger des hommes, des femmes pour définir et gérer les aléas de notre vie de tous les jours...et les autres responsabilités sont encore plus grande (famille, entreprise, amis...)et si je n'en prends pas, je vais m'exclure de l'humanité et je serai certainement perdu ou isolé... bien que pas mort....


    Bon samedi à vous, j'ai dégagé nos entrées, il y a entre 5 et 10 cm de poudreuse ce matin !!et "on" ne l'a pas fait pour moi !
    ;-D

    Ecrit par : Doume | samedi, 19 décembre 2009

  • Avent deuxième

    Paix

    Patience

    Partage, unité et rencontre... amis...

    avent 2.JPG

    Hier, pour le deuxième Avent, nous avons été avec des amis assister à l'installation de leur fille comme pasteur d'une église de Strasbourg. Je ne crois pas que nous aurions eu mieux à faire en ce dimanche d'Avent, et elle, Carole, a été remarquable et vraie dans son attitude et son paraître ! Elle a parlé de paix, de patience, de partage, d'unité et nous avons senti sa rencontre avec ses nouveaux paroissiens, pleine de coeur, d'émotion et de chaleur... Son nouveau boulot va être de servir, Dieu et sa paroisse, tout un programme et une vie bien remplie à venir...

    Choisir cette vie a certainement été difficile, ensuite y consacrer des études et aller au bout n'a pas été de tout repos, prendre en main son métier de servante et ce dans un faubourg de Strasbourg pas si simple que cela, chaud de vie dirais-je en me retenant... elle aura  plein les mains à faire et s'occuper et je l'assure (nous) de notre soutien et de nos prières...

    Bonne deuxième semaine d'Avent à vous toutes et tous !

  • attendre, espérer, plaisir...

    avent09.jpg

     

    Parler de la lumière, parler du fait d'être proches, parler d'amour, parler d'amitié...

    Ouvrir des portes, de maisons, de chambres, d'églises, de chapelles...

    Partager des gestes, des paroles, des histoires... avec nos semblables, nos enfants et petits-enfants...

    Donner du plaisir, donner de soi, donner de notre superflu, donner de notre temps...

    Voilà ce que j'entends et comprends  par fêter le "temps de l'Avent" !

    Nous sommes en attente, les yeux fixés vers cette date qui de tous temps nous a éblouis, cette soirée qui a changé tant de vies, de comportements, cet évènement qui est connu universellement, qui même en ayant été galvaudé a rendu brillant de toutes sortes de feux, ce moment unique qui se célèbre même toutes les minutes, secondes, cette beauté qu'est l'attente de... et la naissance !!!

    Ce qu'il y a de plus merveilleux dans celle que nous célébrons bientôt, c'est son éternel retour, rien n'y fait, tous les ans c'est le retour de "la naissance" et personne ne la discute, personne ne peut passer à côté, personne ne l'ignore... comme beaucoup d'évènements dits chrétiens, nos amis, nos connaissances, nos copains, nos potes, bien portants ou malades, dans la peine ou sans problèmes, dans le doute ou dans les ténèbres... la célèbrent et cette fête de la lumière qui vient, aucun ne peut, ni ne souhaite l'ignorer....

    C'est ça l'éspérance, c'est ça le partage, l'accueil, le pardon de cette période de décembre qui nous amènera à Noël... avec vous mes chers amis virtuels et autres connus dans la vraie vie, je vais m'appliquer une fois de plus à vous narrer mes pensées, mes sentiments dans la généralité et dans le particulier comme je me plais souvent à le faire... prenez cela comme ça viendra, je n'ai ni envie de prêcher, ni envie de convaincre, ni envie de me faire des fans... ce blog qui a dormi presque un an reste celui sur lequel j'ai beaucoup dévoilé de mon "moi" et de mes pensées de foi et de croyant... et je pense que vu les plus de 1500 visiteurs qui passent mois par mois, il ne laisse pas indifférent...

    Merci à toi Rosa, qui est la plus irrégulière de mes visiteuses sur la toile ( en tous cas là où viennent beaucoup tous les jours...) de m'avoir soufflé que cela peut servir...

    Donc, allumez votre première bougie ce soir et ayez une pensée pour quelqu'un que vous aimez, que vous ne voyez plus, que vous avez offensé, que vous avez peut-être trop souvent critiqué, pour une maman qui vous manque, un papa qui est parti sans laisser d'adresse ou encore trop tôt, pour un(e) collègue de travail, pour des gens qui de tous temps ont eu le coeur sur la main et dont vous vous êtes peut-être moqués...pour votre épouse, votre meilleur ami...

    Pensez à cette lumière éblouissante qui vient vers nous, cette lumière qui malgré ceux qu'elle dérange et n'atteint pas ou plus, cette lumière qui allume ou continue d'éclairer tant de belles et bonnes choses de nos vies et de celles de ceux qui nous entourrent...

    A toutes et tous une bonne fin de dimanche, de premier dimanche d'Avent !!! 

    En toute amitié et en pleine lumière !

    Doume

  • envie de dire ?

     

    esprit.jpg

    Ce matin, à la télévision, nous avons assisté au culte du dimanche de la ville de Braunschweig en Allemagne... une belle église, cathédrale protestante en était le décor(s)... Savez- vous qu'en ce jour les "protestants" célèbrent leurs "défunts" ... étonnant n'est-ce pas ? Il est courrant de penser que les morts ne les intéressent plus... mais ce n'est pas ainsi et c'était encore moins ainsi dans le passé. Ce jour on se souvient de ceux qui sont partis et sont dès lors dans les mains de Dieu. Comme tous sont sauvés, il n'y a pas de "purgatoire" chez les protestants..!, ils sont là, dans la "maison du Père" et ils nous attendent.. une image, une croyance, une chimère, une prophétie... ? Je ne me prononce pas, mais la foi est celle qui nous conduit et qui nous fait nous représenter cette vie future, éternelle comme la Bible le dit !!

    Alors je ne sais pas vous ? mais moi je veux fermement le dire et le redire : je crois à ça !!

    Bien sûr là je parle des morts, bien sûr je ne veux en aucun cas leur célébrer un culte, mais cette semaine, lors d'une rare discussion avec ma maman, nous avions abordé cet aspect de notre vie et elle m'a étonné en me disant qu'elle ne voulait pas encore mourir, qu'elle pensait qu'il était bien encore temps pour cela... voilà une belle prohétie de sa part et en plus elle a ajouté, sur la terre tout s'arrête, mais "en esprit" avec "Dieu" cela va continuer... elle ne croit pas en la resurrection physique a-t'elle dit et ne pense pas qu'elle refera un tour au jardin avec son papa parti, sa maman et son mari, mon papa... mais elle croit que nous nous rencontrerons en esprit...

    Pour ma part je n'ai pas la même image du futur qu'elle, mais je dois dire que je respecte beaucoup sa foi et lui dis que l'espérance d'un au-delà est déjà un but et qu'il a le mérite d'être envisagé sous quelque forme que ce soit..

    Ah oui, elle m'a reposé pour la Nème fois la question de la crémation... je n'ai toujours pas de réponse à lui donner, je ne suis pas du tout enclin à l'envisager pour moi-même, mais c'est une vraie question...

    Et pour finir ma maman va avoir 77 ans, et je ne l'ai jamais imaginé, mais cette heure dont elle parle et de la façon la plus naturelle possible... eh bien elle est en train d'arriver...

    Ma foi me permet d'en parler, d'en parler avec elle et d'autres, et elle me permet de dire que personnellement je n'ai pas d'appréhension à ce sujet, mais je suis d'accord avec maman.... attendons encore un moment...

    "Un jour avec Toi ce sont mille ans entre nous..." belle Parole et si vraie....

    Un très bon dimanche à vous toute et tous !!!!

    ;-Doume

  • réflexion ???!!!

    Il y a quelques jours un acteur, ex chanteur est mort... depuis, son site internet est assailli, est-on en train de le découvrir, de vouloir savoir ou encore que lui a-t'on fait ???

    Il avait fait des choix, il a gagné, puis il a perdu du terrain, s'est re-saisi, est devenu acteur pas n'importe quoi, chez Navarro,pour le moins, il avait "une gueule" et certainement comme beaucoup d'entre nous une certaine envie d'avoir des amis et pouvoir s'y référer, une envie, un besoin, une nécessité ? Je n'en sais rien... l'édito du Point lui était adressé, par patrick Besson et ... j'ai trouvé ça bien !!

    les mots qui terminent son texte sont les suivants :

    "" Il était d'origine serbe, mais il avait beaucoup d'autres qualités : la grâce, l'intelligence, le courage, la générosité, l'optimisme.

    Bien surveiller l'armoire à pharmacie des optimistes, ils sont trop souvent déçus  ""

    Je n'ai jamais connu ce gars Filip, maintenant qu'on me le dit ,oui, les 2be3, vague souvenir, c'était pas mon truc à ce moment là, j'aimais déjà Brahms..., mais je l'ai vu débarquer chez Navarro, série à laquelle j'étais "accro"..; sans me poser la question d'où il sortait, une continuité pour moi, une nouvelle vie pour lui, une vie tout simplement ...!

    Ciao Filip, tu étais d'origine serbe (Nikolic) dit-il, est-ce important ?... et t'étais beau, reste en paix !

    Combien d'entre nous sont éffacés comme lui du livre de la vie et Patrick Besson n'en parle pas... même si c'eut été mérité ?!

    Nous, tous nous pouvons le faire...ici ou ailleurs... je vais encore y réfléchir un peu....

  • ... rêve... réalité ... rêve ... réalité ...

     

     « Mais l'on peut aussi courir, marcher, se balader, voler...dans sa tête… »

    l2095925.jpg
    (l'image pour cette fois est "empruntée"...je n'ai rien sous la main ... ;-D)
    **********

     

    Cette affirmation provient d’un commentaire sur un autre de mes blogs destiné photo,  mais elle m’interpelle ….

    Oui : serais-je tenté de dire de suite et sans prendre la peine d’explorer un tant soit peu cette affirmation. Mais depuis que j’ai lu, relu, je crois que « dans sa tête » est quand même une localisation, une forme d’endroit, un espace, un lieu, si on l’imagine, qui n’est pas des plus faciles d’accès et aussi peu propice à cela dans les faits.

    Depuis qu’un « mec intelligent » a dit qu’il vaut mieux une tête bien pleine que bien faite…et que j’ai lu et entendu ce phrasé célèbrissime, il m’est arrivé d’arrêter le temps de temps à autre et d’y entrer…, dans cet univers personnel, dans ce lieu qui m’est propre, qui est impénétrable pour la majorité de ceux que je côtoie et qui me connaissent ( ?), dans cette « sphère » (ma tête est ronde oui !) évaluée par certains positivement par d’autres négativement, par une autre partie de gens : pas du tout,…  et de figer certains de ces moments.

    Eh bien je ne suis pas si fier que cela, si je « me balade » dans ma tête et quand j’essaye de « verbaliser » cette aventure. Dans le cas présent, déjà le fait de dire : je vais marcher ou courir dans ma tête, fixe automatiquement des limites, même si nous pouvons dire que l’imagination, l’imaginaire est sans limites. Moi si je marche, si je cours, si je me balade dans ma tête, je n’imagine pas aller au – delà de mes capacités physiques, ou de mes connaissances car sinon je vais rêver, et ce n’est pas cela que je souhaite, je veux être en action  dans ma tête, sinon il est probable qu’aucun résultat « concrêt » n’en découle…

    « «  je me baladais donc, le long d’une rivière (ce qui suppose marcher sur le plat plus ou moins, en légère pente, sinon cela devient un torrent…) et  mon amie (épouse par exemple…) me dépassa et accéléra le pas pour, se mettre à courir. Je l’imitais donc ( … là dans la réalité, ce n’est pas possible, mes petits bobos de hanche, de rotule etc… sont trop handicapants pour imaginer la scène…) et comme de bien entendu n’y réussissant pas, je me remis donc à marcher… le long de la rivière… plusieurs tentatives de me mouvoir différemment échouèrent et… là je me pris à rêver ! Bein Ouiii pourquoi marcher,pourquoi me balader,  pourquoi courir ??? Hein après tout je peux voler non ??, je rêve et tout est possible !! …  NIET, je suis un pauvre mamiphère debout ! et ça mon pauvre, ça , ça ne vole pas !!! » » … vous me suivez ?!

    Ce n’est pas ce que l’on veut dire quand on affirme ce genre de trucs,  mais dans la réalité il est évident que le pas possible, même dans la tête, reste pas possible quand nous sommes rationnels et « pieds sur terre »…  ce qui est notre lot !

    Mais c’est si bon de rêver !!!

    Dans une autre de mes balades dans « la sphère », je me suis pris à « être une femme », je vous laisse imaginer la suite… le rêve....

    Bon vendredi à vous, c’est la journée que je préfère, rappelez-vous… et c’est bien réel !

     

  • manuscrit...

    normalité.jpg
    ***
    Il y a deux trois jours sur un blog ami, Françaoise a posé une question qui m'a fait "écrire"... je ne voulais pas commenter chez elle, mais j'ai pris mon stylo et j'ai "écrit"... je l'ai laissé tel quel !!! C'est une partie de ma réponse à cette question qui taraude : "qu'est ce que la normalité !?"
    ------------
    Bon vendredi à vous
    Doume

  • ...que de souvenirs...

    Merci à toi Rosa qui a fait remonter par trois mots toute une jeunesse dans mes souvenirs...

    J'ai "extirpé" le Missel de mon papa que j'avais relié moi même en classe de travail manuel il y a quelques années, vous vous en doutez...

    Bien que pratiquant "protestant" aujourd'hui, la solennité de Noël remonte en moi...

    Les chants :

    Puer Natus.jpgadeste fideles.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    N'ayez crainte, ceux qui connaissent seront ravis de le rechanter...

    Ces "partitions de chant" sont extraite de ce Missel...(canadien...Choubine en sera certainement ravie !)

    missel papa.jpgmissel papa impr.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il est évident pour moi que ce que l'on vit dans notre jeunesse, même si parfois les aléas de la vie font que nous ne soyons plus si "imprégnés" que cela, nous donne caractère et bases... ceci faisait partie de mon éducation et de mon apprentissage... et vous savez quoi : aujourd'hui je ne le regrette nullement.. bien au contraire !!

    Bonne période de Noël à toutes et tous !

  • Quatrième dimanche d'Avent

    4emeavent.jpg
    Georg Friederich Haendel : un compositeur dont Pierre parlera sans doute mieux que moi...
    mais quand dernièrement son oeuvre, "Le Messie", était d'actualité, je n'ai pu m'empêcher de repenser à sa vie. 
    Cet homme a failli mourir d'apoplexie, ses docteurs "voulaient sauver
    l'homme mais disaient avoir perdu le musicien".
    Or ce dernier en réchappe et crée cette grandiose oeuvre sur la vie du Christ.
    Magnifique !
    Il commenta en disant que "c'est Dieu qui l'avait écrite avec lui..."
    Rien à ajouter... !!

  • Troisième dimanche d'Avent

    3eme avent.jpg

    Bon dimanche à toutes et tous, vous qui passez sachez que je pense à vous

    mais que je ne peux trop trouver le temps pour être plus communicatif,

    je reviendrais dans les prochains jours ou semaines, je vous le promets !

    ... en attendant ...

     

  • Et voilà où il semble que nous en soyons tous....

    en attente.jpg
    Ce soir dans la rue,
    de voir la nuit venir,
    je n'ai pas attendu....
    Ici, partout les lumières de Noël sont éclatantes et éblouissantes,
    mais là, là-bas... ailleurs... : l'attente !!!
    Droits de l'homme : 60 ans !!!

     

  • en passant.....

    20 euros.jpg

    Ah j'aurais aimé avoir déssiné ce billet, merci à qui je l'ai emprunté... en tous cas la politique et le choix : voilà ce que ça coûtera ... Néanmoins, le parti est très riche si l'on croit certains propos... mais finalement pourquoi ne pas choisir la "jeunesse" qui a besoin de se voir propulsée par ceux qui sont "en place" depuis si longtemps ! Je vous encourage à écouter les "propos de Ségo" de ce jour, mais n'abandonnez pas en route, allez au bout... svp ... Merci !

    http://www.radiofrance.fr/franceinter/speciales/PS2008/

    Bonne journée à vous, notez que dans quelques commentaires je serais au millier, il y a des seuils qui motivent... ;-)

  • j'ai aimé ça...

    A Nono: je ne peux résister et je "pose" ici ce document ,comme tu dis... ce soir les militants devraient avoir écouté cela et ça résume assez bien ma pensée (pas unique) que j'exprimais sur ton site ce mardi...

    Bonne journée et bons votes !!
  • Tristesse... manque....vie éternelle...

    Cygne.jpg
    à ma façon, je te dis adieu Soeur Emmanuelle, et à cette vie qui continue...Yallah !!!
    "Dieu n'est pas le dieu des philosophes et des savants, disait-il (Pascal)! Dieu n'est pas sensible à la raison raisonnante et les preuves de son existence n'existent pas ! Que j'étais donc orgueilleuse de vouloir tout comprendre ! La foi est affaire de coeur, la foi vient des tripes."
    ... j'admire cette femme de Dieu et des hommes, et je suis triste...

     

  • Nostalgie, romantisme ?

    LAND_desert.jpg

    J'allais écrire une note, je n'ai pas changé le titre, mais je veux vous écrire ce que j'ai pensé après avoir lu les notes sur le blog de Rosa : 

    http://cybermamies.hautetfort.com/archive/2008/10/13/nous-sommes-tous-des-nomades.html

    Définition du Littré pour NOMADE : Qui n'a point d'habitation fixe, en parlant de peuples.

     
    "Longtemps avant Solon, les Scythes nomades étaient en grande réputation pour leur simplicité, leur frugalité, leur tempérance et leur justice." [Rollin, Histoire ancienne]
     "Il [Abraham] est représenté au sortir de l'Égypte comme un pasteur nomade, errant entre le mont Carmel et le lac Asphaltide. [Voltaire, Essai sur les moeurs et l'esprit des nations et sur les principaux faits de l'histoire depuis Charlemagne jusqu'à Louis XIII]
    De grandes conquêtes, de grands renversements, voilà les oeuvres des hommes nomades ; de grands établissements, des travaux consacrés à l'immortalité, voilà les oeuvres des hommes policés. [Lévesque, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 246]

    Par extension, une population nomade, certaine classe de gens qui n'ont pas de résidence et qui se déplacent suivant les besoins.


    C'est sur l'extension que je commenterais en sus... j'ai toujours supposé que le dit "nomade" avait besoin d'un désert autour de lui, de grands espaces, mais on ne peut être nomade dans un pays de la taille de la France, il n'y a pas d'étendues, ni culturelles, ni géographiques, je pense que dans notre pays nous n'avons que l'illusion d'être nomades... ceci étant, la dernière partie de l'extension parle des "besoins"... et là je dois dire que à "court de besoins" comme nous le sommes presque tous, il suffit juste de lire tes reportages Rosa et de nous mettre en parallèle... et, cette absence de résidence mentionnée nous concernerait-elle... ? 
    J'avoue que tes notes donnent à réfléchir et inscitent à nous replier un peu sur nous en essayant de nous re-définir, c'est vrai, mais même en étant depuis 38 ans sur les routes, je ne me considèrerais pas comme nomade, à peine voyageur (et encore ...de commerce) la plupart du temps...
    Rosa j'ai mis toute ma "pause" (10 min....) entre parenthèses pour te répondre, discuter... et j'espère ne pas être hors-sujet, ma très chère "passeuse entre générations", je veux ainsi interpeler les jeunes gens, moins de 35 ans (;-)) qui passent ici ou chez toi, pour qu'ils s'expriment, car nos conceptions (à la majorité d'entre nous), il se pourrait qu'elles soient "du passé" à leurs yeux ! Non ? A moins que je sois "juste" dans mes impressions, et que la confirmation de la "sédentarisation du voyageur sur la toile" soit devenue évidence ?

    ... et maintenant... reprise du cours normal de ma journée...

    Sable diagonal.jpg
  • A force de jouer... on perd !

    prise de tete.jpgEh oui, le risque de prendre trop de risques existe et la situation que vivent les hedge fundeurs, les boursicoteurs, les calculateurs, les manipulateurs, les investisseurs, les opérateurs, enfin vous voyez ce que je veux dire, ceux qui voulaient faire notre bonheur, les grands parieurs, les metteurs en valeur... le met en exergue de façon évidente !

    Il est temps de mettre les pendules à l'heure !

    Heureux ceux qui n'ont rien !!! en dehors du bonheur !!!

    ... finalement ça a du bon d'être "biblique" de temps à autre !

    Excellente fin de semaine, je serai randonneur, comme d'habitude, demain de bonne heure !

  • Libre...

     LIBRE !!!!

     ingrid libre 3.jpg

     

    Toutes mes pensées vont à sa famille aux "groupes de soutien" et à tous ceux qui se sont battus pour ELLE... et il doit y avoir une suite à toutes ces actions...il reste des otages !

    ingrid libre 4.jpg

     

     

     

    ingrid libre 2.jpg